COMMENT BIEN ENTRETENIR SA PISCINE ?

LE SYSTÈME DE FILTRATION ET SON NETTOYAGE : EXPLICATIONS

LA FILTRATION

Idéalement, la filtration doit fonctionner en journée et en continu.

Positionnez la vanne 6 voies sur « FILTRATION » puis mettez la pompe en marche.

Respectez les temps de filtration requis en fonction de la température de l’eau : la règle consiste à diviser par 2 la T° de l’eau pour obtenir le temps de filtration journalier en heures :   Ex : une eau à 26°C/2 = 13h par jour de temps de filtration minimum.

Une filtration en continu (24h/24) est recommandée par temps orageux, en cas de fréquentation dans le bassin plus élevée que la normale et lorsque la température de l’eau dépasse 28°C.

QUAND EFFECTUER UN LAVAGE DU FILTRE À SABLE ?

Nous vous conseillons de procéder à un lavage de filtre une fois par semaine ou tous les 15 jours.

Un filtre propre permettra de garder une piscine claire.

En principe, un lavage doit être effectué après chaque nettoyage du bassin et dès lors que la pression du filtre augmente de 0,4/0,5 bar par rapport à la pression de mise en service.

Toutefois, cela dépendra donc de votre utilisation et des éléments extérieurs pouvant polluer votre piscine.

Il est également recommandé d’effectuer une à deux fois par an (avant hivernage ou avant remise en route) un nettoyage/détartrage du filtre avec un nettoyant/détartrant afin de retirer les dépôts de calcaire et les corps gras. Cette étape aura pour intérêt de prolonger la durée de vie de votre masse filtrante (sable, verre …) mais aussi de limiter la consommation de produits.

COMMENT FAIRE UN LAVAGE DU FILTRE ?

Lors de cette manipulation, veillez à ce que le niveau d’eau ne descende pas en dessous du/des skimmers afin d’éviter tout dommage de la pompe si celle-ci vient à aspirer de l’air.

  1. Arrêtez votre filtration
  2. Positionnez la vanne 6 voies sur « LAVAGE » et ouvrez la vanne sur la tuyauterie de l’égout le cas échéant.
  3. Remettez la filtration en marche pendant 1 à 3 min selon l’encrassement du filtre : observez l’eau qui passe dans le témoin transparent et attendez que celle-ci devienne claire.
  4. Arrêtez la filtration. Positionner la vanne sur « RINÇAGE ».
  5. Remettez la filtration en marche et attendez environ 30 secondes ou plus puis arrêtez de nouveau la filtration.
  6. Positionnez la vanne 6 voies en position « FILTRATION », refermez la vanne de la canalisation égout puis remettez la filtration en marche.

QUELLE EST LA PÉRIODE RECOMMANDÉE POUR RÉALISER UN DÉTARTRAGE DE SON FILTRE A SABLE ?

Il est également recommandé d’effectuer une à deux fois par an (avant hivernage ou avant remise en route) un nettoyage/détartrage du filtre. Pour cela, vous devez utiliser un nettoyant/détartrant filtre qui sera à vider directement dans votre filtre avant de le laisser agir plusieurs heures (se référer à la notice du produit acheté). Ce détartrage aura pour intérêt de retirer les dépôts de calcaire et les corps gras. Cela vous permettra ainsi de prolonger la durée de vie de votre masse filtrante (sable, verre …) mais aussi de limiter la consommation de produits.

COMMENT FAIRE UN DÉTARTRAGE DU FILTRE ?

Munissez-vous d’un nettoyant/détartrant filtre et conformez-vous à son mode d’utilisation.

NETTOYER SON BASSIN À L'AIDE D'UN BALAI MANUEL

Effectuer un nettoyage au moins une fois par semaine.

  1. Laissez la vanne 6 voies sur « FILTRATION » et mettez la pompe en marche.
  2. Plongez le balai et remplissez le tuyau flottant d’eau (à l’aide d’un refoulement si besoin).
  3. Allez à la prise balai en bouchant le tuyau avec le plat de la main.
  4. Emboitez le tuyau dans la prise balai.
  5. Ouvrez la vanne d’aspiration de la prise balai.
  6. Passer lentement le balai en veillant à ne pas le sortir de l’eau.

» Si l’aspiration est trop faible : bridez ou fermez toutes les vannes d’aspiration du ou des skimmers et de la bonde de fond.

» Si la piscine est très sale : utilisez la position « ÉGOUT » puis faire un appoint d’eau avant de remettre la vanne 6 voies sur « FILTRATION ».

De manière générale, n’oubliez pas de surveiller régulièrement l’état des paniers de skimmers ainsi que celui du préfiltre de pompe et les vider si nécessaire avant une accumulation trop importante de saleté.

Suivant l’importance de végétation à proximité de votre piscine, nous recommandons l’utilisation de chaussette préfiltrantes « Net’Skim » à installer dans le/les paniers de skimmers. Ces chaussettes qui s’avèrent très efficaces, permettent de diminuer la rapidité d’encrassement du préfiltre de pompe.

LE TRAITEMENT DE L’EAU : UN PRIMORDIAL DE VOTRE PISCINE

LE PH (POTENTIEL HYDROGÈNE) & LE DÉSINFECTANT

Le pH représente l’acidité ou la basicité de l’eau. Il peut varier très rapidement et entraîner des désagréments pour les baigneurs.

L’équilibre de l’eau est donc essentiel pour votre confort de baignade et pour limiter les dépôts calcaires ou la corrosion. Cet équilibre facilitera l’action du désinfectant et des autres produits de traitement (conçus pour agir de façon optimale à pH neutre, le plus proche de 7).

Pour une eau équilibrée, le pH et l’alcalinité totale (TAC) doivent être maintenus dans les limites conseillées.

Le pH est mesuré sur une échelle de 0 (très acide) à 14 (extrêmement basique ou alcalin). La valeur 7,0 correspond à un pH neutre. Vous devez vous efforcer de maintenir le pH entre 7,0 et 7,4 pour une efficacité maximale du désinfectant, assurer la longévité de vos équipements et le confort des baigneurs.

 Pour cela, vous devez tester votre eau régulièrement (au moins une à deux fois par semaine). Ce test peut se faire à l’aide de bandelettes, de trousse d’analyse pastilles (à conserver dans un endroit sec et tempéré) ou bien d’un testeur électronique.

 Le désinfectant, quant à lui, doit toujours avoir un taux correct.

MÉTHODES D’ANALYSE :

  • Bandelettes
  1. Plonger la bandelette dans l’eau
  2. Attendre quelques secondes et comparer les couleurs obtenues avec les couleurs indiquées sur le flacon.
  • Trousse d’analyse pastilles
  1. Retirer le bouchon, remplir les cellules avec un peu d’eau prélevée dans l’eau.
  2. Déposer les pastilles de réactif appropriées dans les éprouvettes et agiter.

 

  • Testeur électronique (pH ou TDS-SEL)
  1. Retirez le capot de protection en plastique noir.
  2. Mettez le testeur en marche.
  3. Plongez le testeur dans l’eau sans dépasser la ligne noire d’immersion, attendez quelques secondes.
  4. La lecture s’effectue sur l’afficheur digital.

 

LE TAC : ALCALINITÉ DE L'EAU

Très important pour la stabilité du pH ainsi que pour la qualité d’analyse des appareils de dosage automatique, il se mesure à l’aide des mêmes bandelettes que le pH et le désinfectant.

Le TAC s’exprime en f°,mg/l ou ppm.

La valeur « idéale » se situant en général entre 8 et 12°f (80 et 120 mg/l).

LE STABILISANT (ACIDE CYANURIQUE)

Le taux de stabilisant doit être compris entre 30 et 50ppm.

En cas de taux de stabilisant trop élevé, la seule façon de pouvoir le descendre sera de vidanger une partie de votre piscine.

TRAITEMENT AU SEL

La teneur en sel de votre bassin doit être maintenue et vérifiée une fois par semaine ou à chaque renouvellement d’eau. Nous recommandons l’utilisation d’un sel spécial piscine (conforme à la norme NF-EN16401A).

Se référer aux données du fabricant de votre électrolyseur pour connaitre le taux minimum de sel à contrôler.

Ce contrôle se fait à l’aide de bandelettes de test spécial sel ou par le biais d’un testeur électronique (TDS-SEL).

LE NIVEAU D’EAU DE VOTRE BASSIN

Le niveau d’eau doit toujours se situer au moins au 2/3 des ouvertures de skimmers.

Un niveau d’eau trop bas engendrerait une aspiration d’air par la pompe qui l’endommagerait rapidement.

Il est possible que le niveau d’eau baisse d’environ 1 cm par jour (voir plus si température élevée et présence de vent) à cause de l’évaporation.  Le niveau baisse davantage en cas d’activités mouvementées dans l’eau : jeux, plongeons, etc..

Attention ! si le niveau d’eau baisse trop, il se peut que votre piscine ait une fuite.

– Vous pouvez estimer un débit éventuel de fuite ou combien d’eau s’évapore chaque jour en effectuant un trait de la ligne d’eau.

– 24h plus tard, revenez à cet endroit et mesurez la ligne d’eau.

– Mesurez la distance entre le trait que vous avez tracé et le niveau d’eau actuel : vous savez que tant d’eau s’est évaporée en 24h